• Les femmes et la politique

     Toujours d'actualité... Reprise d'un texte publié en 2013

    Les femmes au pouvoir ?

    Reflexions...

    Baudelaire grand amateur de femmes recommandait...
    "Que la place de la femme était à la cuisine ou au bordel "!

    Quand à Rimbaud il disait :

    "Quand sera brisé l'infini servage de la femme, l'homme abominable jusqu'ici, lui ayant donné son congé, alors elle sera poète elle aussi !" 

    A ces nobles mots, je me permets d'ajouter " Elle sera politicienne "! Affranchie que nenni, la reconnaissance du sexe dit faible, n'a pas encore atteint le niveau du sexe fort....Je me permets de citer une phrase entendue dans un établissement public...et qui a inspiré ces quelques lignes.

     -    Si un jour la Suisse est gouvernée par des femmes, je pars d'ici !

     Ceci étant dit, cette réaction n'est pas une réaction de paysan, mais d'un personnage plus ou moins connu dans le canton. Il a sa chaire au bar du coin, le loustic est bien plus loquasse après quelques verres de bière, qu'à la table d'un conseil communal. La résultante d'un  langage sexiste  et désuète de la part d'un rustre, donne une bien triste image de notre pays que d'entendre son discours. J' estime que c'est une insulte et une vexation supplémentaire envers les femmes. Hélas, il n'est pas un cas isolé, de nombreux citoyens ont oublié d'évolué avec leur temps.

    C'était hier  :

    Une certaine Olympe de Gouges, eut la tête tranchée pour s'être mêlée à la République. Elle avait selon l'opinion publique;

    "Oublié les vertus qui conviennent à son sexe " (Chaumette).

     

    Olympe de Gouges a publié en 1791 une déclaration de la femme et de la citoyenne. Elle dit notamment :
    " Puisque les femmes ont droit à la guillotine, elles doivent avoir le droit à la tribune " !

    Aujourd'hui ;


    En faisant abstraction des sociétés et religions aux coutumes archaïques qui s'illustrent encore par le pouvoir absolu de l'homme. La société suisse a évolué de telle manière que les femmes sont à qualités et formations égales, pressenties pour accéder aux plus hautes marches. Il ne suffira pas pour elles d'être intelligentes, cultivées et rompues en matière de politique. Elles doivent encore faire preuve d'une vie personnelle dictée par le moule de l'espèce humaine fait… Homme. 

    "Ceci avec le risque d'être sacrifiée sur l'autel du politiquement correcte."

    (Citation Benoîte Groult)

    Gare aux critères des femmes qui veulent le pouvoir. Certains journalistes influencent la masse populiste par leurs jugements et se plaisent à fouiller dans la vie privée de ces femmes qui s'affichent en politique. Ils ne sont jamais aussi obtus pour un candidat masculin.Gare à la femme qui gère seule et bien sa vie. Gare encore à celles trop, ou trop peu féminines, trop intelligentes ou trop bêtes, etc.

    On dit, qu'il y a une femme derrière chaque homme. Et oui, là encore pas de reconnaissance, puisque sont rôle reste dans l'ombre ! Fort heureusement aujourd'hui de plus en plus de femmes sont dans la lumière. Mais les propos d'Olympe de Gouges,  sont encore et toujours d'actualité. En 1791 tout comme en 2016, les femmes suisses en politique, ne doivent pas oublié...

    "Les vertus qui conviennent à leurs sexes"

     

    MBB

    « C'est la saison... »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 26 Janvier à 23:11

    Merci d'apprécier El.J. Ainsi que pour tes encouragements.

    Bisous

    1
    Eliecer
    Jeudi 26 Janvier à 20:44

    Bonjour Marion, je te felicite pour le site c'est super et trés important pour des informations sur la región , je t'encourage pour continuer ..bravo.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


*Alternatively you can download the code and install it as an external JavaScript file on your server or webspace.